Les taux des crédits immobiliers

Taux des crédits immobiliers : est-ce le bon moment pour se lancer ?

La hausse annoncée des taux de crédit immobilier est bien confirmée, alors que tout le monde a espéré la stabilité de ceux-ci vers la fin de l’année 2021. En vue de la hausse des taux, si vous envisagez un prêt immobilier, faut-il se lancer malgré tout ?

Une hausse des taux des crédits immobiliers

La hausse des taux des crédits immobiliers

A découvrir également : Quels sont les conseils pour acheter un bien immobilier au meilleur prix ?

Lors des derniers mois de l’année dernière, on a constaté des taux des crédits immobiliers exceptionnellement bas. Une hausse était prévue mais on espérait tout de même que ces taux bas allaient se stabiliser. Vous vous demandez peut-être ce qui explique cette hausse. En fait, les taux directeurs sont en augmentation. Par conséquent, les OAT (Obligations Assimilables du Trésor) connaissent aussi une augmentation. En ce début d’année, ils sont à 0,7% et ils impactent directement sur les taux de crédit immobilier. L’observatoire Crédit Logement-CSA annonce alors que les taux seront dans les 1,25 % à 1,30 %. Ce sont les valeurs d’il y a deux ans, mais elles restent intéressantes.
Si vous passez par un courtier professionnel, il est possible qu’il trouve des taux plus avantageux, dans les 0,75%. Sinon, ces derniers mois, les conditions d’octroi du crédit ne sont plus les mêmes et c’est ce qui inquiète les emprunteurs. Pour certains profils en particulier, l’accès au logement risque d’être plus compliqué.
Par ailleurs, le Haut Conseil de Stabilité Financière a mis en place de nouvelles contraintes par rapport au crédit immobilier. Elles sont édictées en prévention des situations de surendettement. Donc, la durée du crédit ne peut plus dépasser 25 ans, le taux d’endettement des ménages doit rester en dessous de 35 %. Tout emprunteur doit présenter des garanties solides pour pouvoir se lancer dans un projet immobilier.

Pouvez-vous vous lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier actuellement ?

Bien réfléchir avant de faire une demande de prêt

Lire également : Acheter un Mobil Home d'Occasion : Guide Complet pour Trouver le Meilleur Prix

Le durcissement des règles du Haut Conseil de Stabilité Financière et des conditions plus rigoureuses corsent la situation. Les profils les plus fragiles sont concernés ainsi que les primo-accédants. Le fait est qu’ils disposent d’un pouvoir d’achat plus faible, moins de ressources. Or, les directives du Haut Conseil de Stabilité Financière insistent sur un apport personnel important. Tous ceux qui souhaitent un crédit plus court et moins cher doivent fournir au moins 10 % et justifier d’un emploi stable.
Par contre, on s’attend à une baisse du prix de l’immobilier. En général, ce prix est en hausse lorsque les taux des crédits sont bas. Maintenant qu’on vit la situation inverse, il est logique d’espérer un prix de l’immobilier plus bas. D’ailleurs, comme de nombreux profils ne seront plus sur le marché, il y aura moins d’acquéreurs. Les biens seront forcément proposés à un prix plus bas que d’habitude. Toute agence immobilière et tout particulier souhaitant réaliser des ventes doivent revoir leurs offres à la baisse pour attirer les clients. Sinon, vous savez que le taux d’intérêt est l’élément déterminant dans un investissement immobilier. C’est lorsque ce taux est bas qu’il est conseillé de contracter un prêt immobilier. Pourtant, ce n’est pas le cas aujourd’hui. Donc, réfléchissez bien si vous devez attendre pour demander un prêt.